Terebenthine.com

  • Expositions
  • Nouveautés


  • Barthélémy l’Anglais – de la couleur rouge

    Barthélémy l’Anglais, un encyclopédiste du XIIIe siècle, consacre son XIXe livre aux couleurs. Cette encyclopédie écrite aux alentours de 1240 sous le titre de « De proprietatibus rerum » a été traduite en de nombreuses langues, la première version française datant de 1372, traduite par Jean Corbechon. Voici une transcription (orthographe modernisée) de ce qu’il écrit sur la couleur rouge :

    De la couleur rouge

    Rouge couleur tient le moyen entre blanc et noir ; et est autant loin de l’un comme de l’autre. La couleur rouge est causée en la claire extrémité du corps par incorporation d’une claire lumière qui a nature et couleur de feu et est composée également du blanc et du noir, mais en reluisant elle s’accorde plus au blanc qu’au noir pour la clarté qui est de nature de feu : lequel reluit et espart la vue par la couleur, et pour ce une couleur bien rouge blesse la vue ainsi comme fait la blanche, et si donne couleur aux choses qui sont près de lui. Et pourtant les vendeurs des draps pendent draps rouges devant la lumière pour que les acheteurs puissent moins juger de la couleur que les autres draps pour la rougeur qui les empêche de la voir. La rouge couleur est signe de chaleur combien que la rose qui est froide soit rouge par dehors.

    © Flo 2010